Ce site est dédié à tous ceux qui sont hors de leur zone de confort : vous vivez et/ou travaillez à l’étranger, vous prenez des risques et savez le bénéfice que vous pouvez en retirer. Vous êtes concerné par la problématique du changement en général, de l’expatriation en particulier. Votre besoin : pouvoir continuer votre carrière ailleurs, pouvoir évoluer professionnellement, redéfinir ou peaufiner votre projet professionnel efficacement ! Votre but : réussir professionnellement et donc personnellement !
Ma méthode et mes ARTICLES, sont dépourvus de langue de bois. L’expatriation est une situation de changement dont « on ne vous dit pas tout ». Ici, si ! Vous êtes là pour savoir « comment cela se passe », « ce que vous pouvez faire » : vous aurez ce que vous attendez ! Je vous expose les situations quotidiennes auxquelles j’ai été confrontées en expatriation (au Mexique et Brésil) et vous guide d’après mes connaissances et la maîtrise que j’ai du monde professionnel. Les non-dits de ce que vivent les étrangers de l’intérieur n’ont pas leur place dans mes conseils. Certaines choses, paraissent tellement évidentes qu’elles ne sont plus exprimées oralement. Les autres, moins évidentes, elles, font peur… Une chose est sûre, ici vous êtes au courant des deux et de ce qui vous attend vraiment ! J’estime que c’est votre droit. Lisez mon BLOG pour tout savoir sur la vie d’expatrié, personnelle et professionnelle !

Melanie_portrait
Pendant une douzaine d’années, j’ai exercé des fonctions financières dans des grands groupes industriels, à l’international et en France. Je suis devenue Manager d’une équipe financière à 26 ans. La gestion des personnes : un art, un métier à part entière… que je découvre et qui me plaît ! Mais au bout de 3 ans à ce poste de manager financier, sédentaire, en France (ça fait trop) : je m’ennuie. Sans perspective d’évolution professionnelle. Alors, je demande ma mobilité internationale : pour appliquer mes compétences ailleurs, comme je l’avais fait déjà, au début de ma carrière (mais avec moins de compétences !). Ce faisant attendre, je décide de suivre mon mari, qui lui, entre temps, se l’est vue proposer par son unité.
De mon côté, j’avais bien l’intention de continuer ma carrière à l’international ! C’est ce qui est important pour la suite de cette histoire (la mienne) : avoir un projet et des objectifs réalisables… où que je sois !

Seulement voilà, la réalité m’a vite rattrapée. Habituée à travailler dans des contextes multiculturels, j’avais la certitude erronée de m’adapter facilement une fois que j’atterrirais au Mexique. En fait, j’avais dans l’idée de trouver un poste tout de suite en arrivant, après avoir pris des cours d’espagnol bien sûr. Je devais rester active, pour mon bien, mon épanouissement personnel passe par cela.

Arrivée au Mexique, une fois l’espagnol maîtrisé, et atteint le niveau professionnel requis pour travailler, je commence à démarcher pour obtenir un poste qui me permette d’appliquer mes compétences sur place et de m’intégrer vraiment ! Je me lance dans des recherches d’activité effrénées et infinies.

A ce moment là, voici le tableau :

  • du jour au lendemain, je me suis retrouvée sans activité alors que j’ai toujours été très occupée professionnellement : changement de rythme radical qui ne me correspondait pas du tout
  • je ne connais rien à ce pays, à sa culture et ses valeurs (nouvelles pour moi), je dois trouver de nouveaux repères,
  • pendant des mois de recherches vaines, je me sens dévalorisée, blessée, limite « punie », dans l’incompréhension totale de mes proches et seule face à mon envie déçue de faire quelque chose de gratifiant, un « tant » soit peu, dans ce pays,
  • mes objectifs d’expatriation, pour la réalisation desquels j’ai accepté de suivre, me paraissent inatteignables, pendant trop longtemps : je n’ai plus confiance en mes capacités d’adaptation ni en mes compétences pour une quelconque réalisation professionnelle sur place.
En réalité, je n’étais pas du tout préparée à cette expatriation, et je ne comprenais pas du tout la culture qui m’accueillait ni le fonctionnement du pays et encore moins de ses entreprises.
Il m’a fallu beaucoup de temps pour assimiler tout cela, décoller l’étiquette de conjointe d’expatrié, d’étrangère qui vient prendre la place d’un local.
J’ai aussi compris un élément capital dans ma recherche d’emploi sur place : « appliquer mes compétences sur place » n’est pas un objectif suffisamment précis et clair pour réussir professionnellement (que ce soit dans ce pays étranger ou dans mon pays d’origine d’ailleurs).
Une fois que j’ai maîtrisé ces aspects là, que j’ai compris la culture dans laquelle je baignais désormais, que j’ai accepté mon statut (d’étrangère), que j’ai su comment démarcher comme une locale pour satisfaire mes ambitions, je me suis intégrée totalement ! J’ai décroché des missions professionnelles très intéressantes et valorisantes pour mon parcours professionnel.
Une de mes missions était de fédérer les opérationnels mexicains aux processus financiers du groupe, d’expliquer le fonctionnement de la remontée des données financières, de leur faire comprendre leur importance, leur relation avec les projets et les opérationnels en général, et celle de leur ponctualité dans ce processus. Une seconde mission consistait à mettre en place les contrôles de gestion dans différentes entités d’Amérique Latine. J’ai formé les équipes financières locales aux processus Groupe. J’avais la charge de former les équipes financières + les équipes opérationnelles du Venezuela et du Chili également. J’étais l’intermédiaire entre ces équipes et le Management en France. Je gérais les relations interculturelles entre les deux pays.
Ces expériences sont très enrichissantes culturellement, professionnellement, intellectuellement. L’équivalent d’une formation puissance 10. Beaucoup de compétences nouvelles aussi, de reconnaissance et une valorisation de mon parcours !
Ce ne fut pas sans effort, ni changement radical de façon de penser, d’abandon de préjugés et d’idées préconçues. Après avoir passé les obstacles du recrutement, j’ai du aussi m’adapter à la manière de travailler, aux pratiques managériales locales et me faire accepter par les équipes locales pour atteindre mes résultats professionnels.
Après ces quelques années d’épanouissement professionnel au Mexique donc ;), l’entreprise de mon mari lui propose d’aller travailler au Brésil. Forte de mes expériences, étant passée par tous les statuts possibles d’expatriée – expatriée, conjoint, contrat local -, de la stratégie et des outils que j’ai mis en place pour réussir à atteindre mes objectifs, je décide de le suivre encore. Très rapidement, je suis intégrée professionnellement. Je suis comblée dans ma vie à São Paulo. Peu de temps avant d’arriver dans cette ville, j’ai choisi de me reconvertir professionnellement et de réaliser mon rêve de devenir mon propre patron. Ceci m’a été permis grâce à ce que m’apportent mes expatriations, mon réseau professionnel, qui se développe, qui me soutient dans mes évolutions et mes changements, mes compétences solides, appréciées et reconnues, les actions efficaces pour réussir professionnellement et me sentir bien, où que je me trouve.
Je veux vous faire profiter de tout ce bagage que j’ai accumulé dans toutes mes expériences professionnelles en Europe et en Amérique Latine, et des formations professionnelles que j’ai suivies depuis toutes ces années, de mon vécu ici et dans des groupes industriels d´envergure internationale. Mon but : que vous alliez droit au vôtre. Vous donner tout cela pour que ce soit plus facile et plus rapide pour vous car la vie est trop courte pour prendre tous ses virages. Pour que vous aussi, vous réussissiez comme vous l’entendez et en restant fidèle à vos valeurs. Et, comme moi, vous savez sûrement combien les étapes pour cela, peuvent être douloureuses et interminables ? Je vous propose de vous épargner la majorité de ces frustrations !
Parce-que une expatriation, qu’elle soit souhaitée comme un projet de vie ou imposée par un parcours professionnel est un moment intense et parfois éprouvant. Qu’elle soit préparée ou non, que nous soyons enthousiastes devant cette opportunité, ce nouveau départ, l’expatriation nous fait perdre nos marques et met nos habitudes à mal, et éprouve nos ressources et nos résistances. L’ajustement au nouveau cadre de vie est nécessaire et peut mettre à rude épreuve toute la famille, aussi bien sur le plan professionnel que personnel.
Comme dit plus haut, je connais bien ces défis pour les avoir traversés plusieurs fois dans ma vie. Et maintenant, toute ma famille doit faire preuve d’adaptabilité et de résilience.

Ce parcours de vie ne me suffisait pas pour accompagner les expatriés. Et mon parcours ne se résume pas à ces expatriations. En effet, avec une double formation de financier et coach et après plusieurs années d’expérience d’encadrement en entreprise internationale, j’ai intégré des entreprises au Mexique et rejoint des équipes de coach au Mexique et au Brésil.
J’ai donc pu me familiariser avec les méthodes de management et de leadership pour faire évoluer mes équipes et maintenant, les cadres que j´accompagne. Ces expériences hors de France m’ont permis de prendre du recul par rapport à nos méthodes de travail en France et de tirer le meilleur des toutes les pratiques.

De tous mes apprentissages, j’ai mis en place une approche efficace pour faire face aux changements vécus par les étrangers en Amérique Latine, le stress généré par les défis de la vie d´expatrié au jour le jour. En effet, sans être des personnes « malades », nous pouvons tous rencontrer des moments de tension et de difficulté, surtout en prévision de ou au cours d’un grand bouleversement tel que l’expatriation, ou lorsque l’expérience terminée, on revient chez soi en France.

C’est comme cela que j’ai créé le programme Prendre et garder le contrôle de mon expatriation.
Si vous êtes en partance pour le Mexique ou le Brésil, ou établi(e) depuis peu, comment trouver vos repères ?
En poste en tant qu’étranger dans ces pays, comment faire pour évoluer professionnellement ? Pour garder un certain équilibre avec votre vie privée ?
Vous travaillez déjà localement mais vous ne vous sentez plus à l’aise avec votre projet professionnel : est-il clairement défini ? Vous motive-t-il à continuer dans cette voie ? N’est-il pas grand temps pour vous d’en changer et de lui donner de nouvelles orientations, plus en cohérence avec vos valeurs ? Comment le rendre réalisable ?
Conjoint expatrié, savez-vous ce qui vous attend sur place, ce que vous pouvez faire ? Avez-vous un projet à concrétiser là-bas ? Et si oui, savez-vous comment faire et par où commencer ?
Si vous vous posez au moins une de ces questions, je peux vous aider à y répondre et vous apporter la solution qui convient à votre profil et à votre situation actuelle.