Les traditions de l Avent à vivre en ce moment au Mexique

Vivre « Las Posadas » au Mexique en tant qu’expatrié(e), une expérience surprenante !

Une semaine entière du mois de décembre au moins est dédiée aux représentations vivantes de Posadas. Mais cette année, l’Avent dure 28 jours : une très longue période ! Les Mexicains tiennent beaucoup à cette tradition célébrée dans tout le pays. Les écoles en font des pièces de théâtre, des danses, des chants. Vous pouvez y participer, même en tant qu’adulte, c’est un excellent moyen d’apprendre l’espagnol ! Une très bonne expérience à vivre aussi, je vous le confirme !

S’intégrer c’est aussi comprendre la raison des traditions qui perdurent et sont fêtées par toutes les générations !

Laissez-moi vous expliquer ce que sont et d’où viennent les Posadas.

Littéralement, ce terme signifie « auberge », en espagnol (sans jeu de mots ici !). A l’origine, les Posadas se déroulent du 16 au 24 décembre. Ce sont les 9 soirées pendant lesquelles, Marie et Joseph voyagent de Nazareth pour se rendre à Bethléem, en tant que pèlerins. Dans chaque ville-étape, ils se faisaient héberger et nourrir par qui voulait bien…

Posada recreee dans beaucoup de maisons mexicaines

Le 24 au soir, tout le monde sait ce qu’il s’est passé !

Comprendre, en participant à ces traditions et en les vivant en leur coeur, avec les Mexicains

      Les Posadas et surtout la tradition qui tourne autour, étant catholique, est très importante aux yeux des Mexicains. A tel point que certains, pratiquent encore ces visites, dans la vie courante, à leurs voisins, pendant une semaine, voire plus. C’est une occasion rêvée de « faire la fête ». Prévoyez de remplir votre réfrigérateur, au cas où … c’est culturel dans votre pays d’expatriation !

La période des posadas se finalise par la destruction des « Piñatas » par les enfants, le plus souvent. Les adultes les suspendent généralement au milieu d’un espace vide et les enfants, le soir du réveillon de Noël, la battent jusqu’à la rompre, faisant tomber les bonbons.

Que sont les Piñatas ?

IMG_3699
La Piñata traditionnelle est composée d’une partie centrale, qui, concrètement, est un petit vase rond, représentant la Terre et toute sa richesse naturelle. Autour, les 7 picots qui en partent, symbolisent les mauvaises actions des hommes sur cette planète, à savoir, les 7 pêchés capitaux. Les picots sont colorés pour séduire, amuser, appâter, comme tout ce qui persuade l’Homme de pêcher. Seuls les êtres humains empreints de vertus pourront en finir avec ces maux. C’est le bâton, porté par un enfant, avec toutes ses vertus, qui en vient à bout. La Piñata ainsi rompue, laisse s’échapper, du Monde, les « bonnes actions » (représentées par des sucreries : logique !)

    Pourquoi cette procession est-elle tant représentée au Mexique, en dehors de l’occasion de faire la fête bien sûr ?

Au Mexique, nous avons commencé à célébrer les Posadas depuis le 16ème siècle, quand l’Eglise catholique a voulu éliminer définitivement les fêtes aztèques qui étaient alors rendues en hommage à la naissance d’un de leur Dieu (dont le nom, imprononçable, s’écrit comme ceci : Huitzilopochtli ou comme cela : Huitzilopoxtli). Ces dernières débutaient au début du mois de décembre. D’où, dans la pratique actuelle, en plus de vouloir être libre de rester avec sa propre famille le 24 décembre, le lancement des représentations de Posadas, plus tôt, au début de la seconde semaine de ce mois. Le saviez-vous ?

Anecdote personnelle, que j’ai vécu, au Mexique, lisez la suite, elle pourra vous servir :
Le premier Noël de mon expatriation au Mexique nous avons reçu la famille dont mon neveu de 2 ans. Enfant et baton pour rompre piñata mexique traditions de fin d'année

En bonne volonté de m’intégrer et de faire comme mes hôtes, une idée me vient : proposer à ses parents d’acheter et garnir une Piñata, petite (elles peuvent être énormes) pour que le petit la casse à Noël comme le veut la coutume mexicaine. Le soir du 24, nous ne lui bandons pas les yeux, car trop petit et lui proposons de frapper cette Piñata pour découvrir les belles surprises qu’elle contient. Le pauvre petit tape si doucement qu’il fait à peine bouger cet objet bien curieux ! Alors les adultes s’y mettent… au contraire, cette bête de papiers et de colle nous force à frapper tellement fort pour réussir, enfin, à délivrer les sucreries, que le petit prend peur…

Tel le Père Fouettard, les Piñatas peuvent autant fasciner que déplaire aux enfants. Elles sont très résistantes. Gardez des forces après le dîner de Noël pour les aider à récupérer les chocolats et faire de beaux rêves !

Feliz Navidad a todos ! (Joyeux Noël à tous !)

Vous avez aimez ? Faites-le savoir grâce aux icônes ci-dessus, et partagez cet article à qui pourrait être intéressé et à qui vous voulez du bien !

Melanie Simon Raze
Mélanie est spécialiste de l'accompagnement professionnel des expatriés. Elle l’a été 4 fois en 12 ans, en Europe et en Amérique Latine, ayant endossé les 3 profils de salariée en mobilité internationale, conjointe expatriée, employée en contrat local, elle a 12 ans d’expériences professionnelles dans des groupes internationaux, à des postes de niveaux cadre et manager.
Fondatrice de la structure Expat2work, Coach carrière et en développement personnel, elle accompagne professionnellement les expatriés en Amérique Latine notamment, mais aussi dans d'autres pays, ses conseils pouvant s'y appliquer.
Reconnue pour son dynamisme, son professionnalisme et sa sympathie, elle vous guidera efficacement, jusqu'à l'atteinte de vos objectifs personnels et professionnels sur place.

Laisser un commentaire

Comment réussir votre expatriation ?

Rejoignez la communauté
des expats actifs
Restons interconnectés
et unis pour ne pas s'isoler !
  • Facebook
  • Linkedin
  • YouTube
  • Twitter

Accompagnement Expat2work