Travailler au Mexique en tant qu’étranger

1395155_355372711340306_8575537714682410673_n
Comment se projeter professionnellement au Mexique quand on est étranger(e), habitué(e) des conditions de travail tout autres ? Des « horaires insoutenables », un « salaire de misère », une évolution qui « ne dépend pas des compétences », un temps et des conditions de transport usants, au quotidien, etc ? Ça, c’est ce que ceux qui ne connaissent pas le pays pensent et peut-être vous font croire. Mais d’expérience, je sais et donc je vous confirme qu’il est possible de contourner cela, de mettre fin à ces préjugés sur le travail employé au Mexique.

La réalité des Mexicains

Oui, elle est bien celle-ci, avec, uniquement 6 jours de congés payés par an la seconde année d’activité. Dur dur de se motiver. Cette réalité explique d’autant mieux le comportement de certains Mexicains en poste en entreprise, ie. à discuter avec tous leurs collègues de leur vie, de prendre plusieurs pauses dans la journée en plus de la pause légale du déjeuner, de les allonger au maximum, etc.

Et vous, en tant qu’étranger, habitué(e) à travailler autrement, pouvez-vous faire votre place dans ce monde du travail mexicain ?

Pouvez-vous travailler ainsi ? La réponse est « oui », comme tout se négocie au Mexique, il est possible d’évoluer professionnellement comme vous l’entendez, d’avoir des jours de repos supplémentaires, des horaires « décents », et même un équilibre de vie privée/pro satisfaisant. Pour cela, il vous communiquer sur les aspects qui vont « toucher » votre employeur, l’amener à accepter votre manière de travailler !

« Je doute de trouver un travail digne de ce nom, ici » vous dites-vous ?

Si vous doutez de pouvoir trouver un poste qui permette cet équilibre, ou si vous ne savez pas comment parler à vos futurs recruteurs, négocier votre temps de travail et/ou votre salaire, si vous avez peur de le faire, ou si vous vous demandez jusqu’où vous pouvez aller, vous pouvez vous faire soutenir dans vos démarches, par une personne qui connait bien le monde du travail mexicain, les Mexicains eux-mêmes, la culture, le fonctionnement des entreprises mexicaines, ce qu’elles recherchent, ce qu’elles permettent, etc, et qui est passée par là (comme Expat2work, par exemple ;-)).

Pour commencer, une session gratuite permettra d’y voir plus clair sur le poste que vous pouvez décrocher au Mexique. Savoir quelle entreprise vous voulez intégrer, puis quel poste précisément vous pouvez obtenir (de manière réaliste) et enfin, déterminer précisément vos ambitions professionnelles à terme, vous rendra crédible devant vos recruteurs. Vous vous positionnerez en force de négociations, et uniquement comme cela ! Je vous attends pour discuter avec vous de tout cela. C’est ICI.

Vous avez aimez ? Faites-le savoir grâce aux icônes ci-dessus, et partagez cet article à qui pourrait être intéressé et à qui vous voulez du bien !

Melanie Simon Raze
Mélanie est spécialiste de l'accompagnement professionnel des expatriés. Elle l’a été 4 fois en 12 ans, en Europe et en Amérique Latine, ayant endossé les 3 profils de salariée en mobilité internationale, conjointe expatriée, employée en contrat local, elle a 12 ans d’expériences professionnelles dans des groupes internationaux, à des postes de niveaux cadre et manager.
Fondatrice de la structure Expat2work, Coach carrière et en développement personnel, elle accompagne professionnellement les expatriés en Amérique Latine notamment, mais aussi dans d'autres pays, ses conseils pouvant s'y appliquer.
Reconnue pour son dynamisme, son professionnalisme et sa sympathie, elle vous guidera efficacement, jusqu'à l'atteinte de vos objectifs personnels et professionnels sur place.

Comment réussir votre expatriation ?

Rejoignez la communauté
des expats actifs
Restons interconnectés
et unis pour ne pas s'isoler !
  • Facebook
  • Linkedin
  • YouTube
  • Twitter

Accompagnement Expat2work