Mêmes expressions, sens différent !

Gringos

Au Mexique, terme généralement utilisé pour qualifier les Américains

Les Mexicains ne parlent pas beaucoup en bien des Américains. Donc dès qu’un Mexicain vous qualifie de « Gringo » ou « Gringa », précisez lui que vous êtes Européen(ne)

    En vivant au Mexique, j’entends mes amis mexicains pratiquer l’humour noir (normal au Mexique me direz-vous), mais surtout envers les Américains. Et ce comportement est très paradoxal puisque les Mexicains, au quotidien, sont très américanisés.

    Alors pourquoi autant d’aversion et d’imitation simultanées ?

      Les Américains ont des valeurs culturelles qui sont opposées à celles des Mexicains. Par exemple, l’individualisme, la course au salaire le plus élevé. Cette liste est très longue en vérité. De plus, les Américains imposent leurs dollars au Mexique. A Playa del Carmen, nous avons, une fois, été obligés d’aller retirer des Dollars américains pour payer une excursion dans NOTRE pays où la monnaie est le Peso ! Impossible de rendre la raison à ce Mexicain qui ne faisait qu’exécuter les ordres de son supérieur ! En Basse Californie (Etat mexicain à part entière), idem. Les Mexicains ont aussi très souvent été bernés par les Américains . Et comme ils sont très attachés à l’Histoire, leur Histoire, leur côté rancunier s’exerce avec une force sans commune mesure contre les Américains – toujours uniquement dans leurs propos bien sûr, donc pacifiquement, ce qui contredit le terme ci-avant, c’est encore un paradoxe mexicain, vous me suivez ?
      Pourtant, ceux qui s’expatrient aux USA, pour travailler, sont nombreux. Ceux-là adorent leur vie qui leur permet d’évoluer socialement, d’accomplir leurs rêves, etc.
      Je pourrai faire un roman de ce paradoxe, que je trouve très intéressant. C’est mon côté anthropologue sûrement.
      Viva México !

    Au Brésil, il désigne tous les étrangers

    Mais, les Brésiliens sont assez fins pour ne pas prononcer ce mot devant vous, étranger(e).

      Il m’a fallu un an pour qu’une amie, Brésilienne, me dise au détour d’une conversation : … »Gringos »…. Les Brésiliens ne l’utilise qu’entre eux, ils ont trop peur de blesser l’étranger en lui disant en face.
      Entre parenthèses, les Brésiliens ne disent pas les vérités en face, même entre eux. C’est un autre sujet que je me ferai un plaisir de développer et expliquer dans un prochain article !

    Vous avez aimez ? Faites-le savoir grâce aux icônes ci-dessus, et partagez cet article à qui pourrait être intéressé et à qui vous voulez du bien !

    Melanie Simon Raze
    Mélanie est spécialiste de l'accompagnement professionnel des expatriés. Elle l’a été 4 fois en 12 ans, en Europe et en Amérique Latine, ayant endossé les 3 profils de salariée en mobilité internationale, conjointe expatriée, employée en contrat local, elle a 12 ans d’expériences professionnelles dans des groupes internationaux, à des postes de niveaux cadre et manager.
    Fondatrice de la structure Expat2work, Coach carrière et en développement personnel, elle accompagne professionnellement les expatriés en Amérique Latine notamment, mais aussi dans d'autres pays, ses conseils pouvant s'y appliquer.
    Reconnue pour son dynamisme, son professionnalisme et sa sympathie, elle vous guidera efficacement, jusqu'à l'atteinte de vos objectifs personnels et professionnels sur place.

Comment réussir votre expatriation ?

Rejoignez la communauté
des expats actifs
Restons interconnectés
et unis pour ne pas s'isoler !
  • Facebook
  • Linkedin
  • YouTube
  • Twitter

Accompagnement Expat2work