Permis de travail pour les Français au Mexique et réciproquement

visa de travail au Mexique

Du progrès administratif et de l’espoir pour tous les Français désireux de travailler au Mexique et les Mexicains voulant trouver un emploi en France. Cette future entrée en vigueur de ce qui est appelé « Permis de vacances-travail » entre la France et le Mexique, le PVT, ne vaut que pour les individus de 18 à 30 ans et pour une durée de un an.

Pour les autres, rassurez-vous, Expat2work, par exemple, c’est 100% de réussite au Mexique à ce jour. Cela signifie que tous ceux qui ont suivi l’accompagnement Expat2work et qui n’avaient pas de visa de travail au préalable, ont trouvé un poste en moins de 5 mois ! Personnellement, j’ai travaillé pour plusieurs entreprises au Mexique et toutes m’ont permis d’avoir le visa de travail. Eh oui, c’est possible. Et heureusement, d’ailleurs, que nous n’avons pas attendu ce PVT pour décrocher des contrats de travail locaux au Mexique ! Vous aussi, si vous voulez travailler au Mexique, et que vous n’avez pas encore de visa de travail, vous le pouvez ! Et encore une fois, ce n’est pas bloquant pour trouver un poste au Mexique en tant qu’étranger (sinon Expat2work n’existerait pas 😉

Melanie Expat2work avec son passeport pour lemploi au MexiquePour ceux qui correspondent aux critères du PVT, petit conseil pour vous éviter des désillusions : ce n’est pas parce-que vous allez avoir cette permission officielle de travailler au Mexique, que vous pourrez le faire automatiquement. En effet, les entreprises, au Mexique, sélectionneront toujours les candidats à l’embauche de la même façon. Il vous faudra toujours appréhender le marché du travail local « à la salsa mexicana » 😉 ! Et étant donné l’argument de fin du précédent paragraphe, ce « droit » de travailler ne vous ouvre pas la porte des entreprises mexicaines plus facilement. Surtout, il ne présage en rien de votre future réussite professionnelle au Mexique. C’est vous et vous seul(e) qui avez un pouvoir sur celle-ci. Vous, et votre réseau ! Vous avez bien lu : tout passe par le réseau au Mexique, c’est votre réseau qui vous permettra de trouver un emploi au Mexique, en tant qu’étranger. Le « permis de travail » vient largement après le réseau (même pas en seconde position, mais en avant-dernière, ehhh oui !) et n’est qu’une modalité administrative.

Si cet article vous titille et que vous voulez en savoir plus sur la manière dont les autres ont réussi à faire carrière ou la continuer, au Mexique, même sans visa préalable, je vous l’expliquerai bien volontiers, lors d’un entretien Skype, gratuit et sans engagement : inscrivez-vous ici pour réserver votre créneau.

De même, décrocher un poste est une belle étape franchie, mais là encore, cela ne présage pas de votre réussite dans le dit poste. En effet, comme dans tout poste d’ailleurs, il vous faudra faire vos preuves, vous adapter à votre équipe de travail mexicaine, comprendre les demandes de votre chef, etc. Les périodes d’essai sont courtes au Mexique : même avec un poste en poche, dans un milieu professionnel culturellement différent, comment éviter les erreurs culturelles inconscientes qui pourraient vous nuire ?

Voilà, pour les conseils de votre spécialiste de l’intégration professionnelle des Français au Mexique 🙂 Pour en recevoir d’autres, directement dans votre boîte mails, inscrivez-vous à la newsletter Expat2work, si ce n’est pas déjà fait, ICI.

Je vous laisse maintenant à la lecture du tweet sur le « Permis de Vacances-Travail« , publié le 16 mars : « Pour l’instant, nous ignorons encore si l’accord de PVT Mexique-France a été effectivement signé ou s’il sera signé prochainement, mais le nouvel ambassadeur du Mexique en France, Juan M Gómez Robledo, a annoncé ceci : » lire la suite ici.

Vous avez aimez ? Faites-le savoir grâce aux icônes ci-dessus, et partagez cet article à qui pourrait être intéressé et à qui vous voulez du bien !

Melanie Simon Raze
Mélanie est spécialiste de l'accompagnement professionnel des expatriés. Elle l’a été 4 fois en 12 ans, en Europe et en Amérique Latine, ayant endossé les 3 profils de salariée en mobilité internationale, conjointe expatriée, employée en contrat local, elle a 12 ans d’expériences professionnelles dans des groupes internationaux, à des postes de niveaux cadre et manager.
Fondatrice de la structure Expat2work, Coach carrière et en développement personnel, elle accompagne professionnellement les expatriés en Amérique Latine notamment, mais aussi dans d'autres pays, ses conseils pouvant s'y appliquer.
Reconnue pour son dynamisme, son professionnalisme et sa sympathie, elle vous guidera efficacement, jusqu'à l'atteinte de vos objectifs personnels et professionnels sur place.

Laisser un commentaire

Comment réussir votre expatriation ?

Rejoignez la communauté
des expats actifs
Restons interconnectés
et unis pour ne pas s'isoler !
  • Facebook
  • Linkedin
  • YouTube
  • Twitter

Accompagnement Expat2work