Vamos a hablar entre adultos

Ce n’est pas un secret, ni même un tabou, la corruption existe encore au Mexique

En fonction de votre place dans la société mexicaine, en entreprise au Mexique et donc en fonction de vos responsabilités, vous êtes plus ou moins concerné

Personnellement, je me sens atteinte par la corruption du pays uniquement quand je me fais arrêter sur la route, par les « gendarmes ». Une 12ème phrase, que je pourrais ajouter à cet article du Petit Journal Mexico, que je vous conseille vivement de lire est : « Oye, vamos a hablar entre adultos, si? ». Elle me restera à vie celle-la ! Vous avez deviné qu’il s’agissait de me soutirer le maximum de pesos que j´aurais pu avoir en liquide à ce moment là !
En tant qu’habitante intégrée, intéressée par ce pays et son peuple, je me suis toujours senti concernée. J’en ai déjà parlé dans un article sur ce blog. Un jour, j’ai volontairement enfreint les lois de l’entente inter-culturelle, à ma petite échelle (qui consiste à ne pas parler de politique au Mexique). Quand Calderone a été remplacé par Peña Nieto, j’ai lancé le sujet, à table, avec mes amis mexicains.
Illustration Mexique
J’étais trop révoltée de ce que j’entendais et voyais dans la rue même (des lieux publics fermés du jour au lendemain sans autres raisons que le changement de gouvernement). J’avais aussi appris, par les médias, que le Président actuel a profité de la faiblesse de son peuple pour acheter leur vote. Alors, de nature à mettre les pieds dans le plat pour ma meilleure compréhension (pas par plaisir ni malveillance), de leur demander, à eux, les premiers concernés : « comment est-ce possible, aujourd’hui ? » et « qu’en pensez-vous ? ». Une seule parmi la dizaine d’amis présents, a desserré les lèvres pour dire « ils ne pensent pas au futur de leurs enfants, ne sont pas instruits donc n’ont vu que le bénéfice immédiat que Nieto leur offrait sur le moment (NB : octroi dune vraie maison d’habitation, argent, paiement de soins médicaux, etc). Tous les autres ont baissé la tête, personne n´a répondu à sa remarque. Clairement, tous mes amis, comme tous les Mexicains (sauf ceux, cités ci-avant, qui n’avaient pas conscience de se faire corrompre), ont vu, avec ce nouveau Président, leurs espoirs d’évolution sociale s’envoler ! Quelle tristesse, et désillusions : c’est déconcertant, affligeant.

Vous avez aimez ? Faites-le savoir grâce aux icônes ci-dessus, et partagez cet article à qui pourrait être intéressé et à qui vous voulez du bien !

Melanie Simon Raze
Mélanie est spécialiste de l'accompagnement professionnel des expatriés. Elle l’a été 4 fois en 12 ans, en Europe et en Amérique Latine, ayant endossé les 3 profils de salariée en mobilité internationale, conjointe expatriée, employée en contrat local, elle a 12 ans d’expériences professionnelles dans des groupes internationaux, à des postes de niveaux cadre et manager.
Fondatrice de la structure Expat2work, Coach carrière et en développement personnel, elle accompagne professionnellement les expatriés en Amérique Latine notamment, mais aussi dans d'autres pays, ses conseils pouvant s'y appliquer.
Reconnue pour son dynamisme, son professionnalisme et sa sympathie, elle vous guidera efficacement, jusqu'à l'atteinte de vos objectifs personnels et professionnels sur place.

Comment réussir votre expatriation ?

Rejoignez la communauté
des expats actifs
Restons interconnectés
et unis pour ne pas s'isoler !
  • Facebook
  • Linkedin
  • YouTube
  • Twitter

Accompagnement Expat2work