Les bonnes raisons de s’expatrier au Mexique pour y travailler

Travailler au Mexique en tant qu'étranger
A l’annonce de mon départ pour le Mexique, la majorité de mes collègues a été interloquée et de m’affirmer, sur le coup : “Mais, tu es folle, tu vas te faire tuer !”. Encore aujourd’hui, lorsqu’un manager envisage d’envoyer un employé en expatriation dans ce pays, ce dernier réagit avec un mouvement de peur presque panique – la réputation du Mexique, depuis l’Europe, est son insécurité.
Avant d’aller plus loin dans ce présent article, je vous invite à télécharger cet E-booket à lire cet article : ainsi, vous aurez une vision fiable de l’expatriation au Mexique, et de la réalité mexicaine.

 L’expatriation au Mexique : une démarche gagnante

Qu’est-ce qui poussent certaines personnes, d’un niveau d’éducation leur permettant de prétendre à des postes intéressants en France, à vouloir s’expatrier au Mexique, pays qu’elles connaissent à peine voire pas du tout, et tant redouté par la plupart des Français ? Au-delà de l’attirance qu’elles ont pour son côté “exotique, sa culture chaleureuse, sa civilisation”, le taux de chômage mexicain est inférieur à celui de l’Europe. La crise économique mondiale semble avoir quitté le Mexique plus tôt ! Ceux qui l’ont compris, tirent aujourd’hui les bénéfices de leur audace : emploi, évolution professionnelle ascensionnelle, acquisitions de compétences, valorisations professionnelle + personnelle, etc.

bonhomme portant O de jOb
Cerise sur le gâteau : le Mexique a largement les moyens d’embaucher des étrangers.
« Mais pourquoi aller chercher la main d’oeuvre ailleurs quand elle est, à domicile, bien plus rentable ? »
Tout simplement, parce-qu’il s’agit de main d’oeuvre plus qualifiée. Dans certains domaines, le niveau de qualification local ne suffit plus aux yeux des recruteurs mexicains ou basés au Mexique et des entreprises internationales s’implantant au Mexique.

Votre profil étranger attire le Mexique et les recruteurs qui y sont basés

Le Mexique est friand du savoir-faire et, au-delà, de toute l’éducation reçue par les étrangers depuis leur tendre enfance. Ce n’est pas anodin si les Mexicains vont étudier hors de leur pays dès qu’ils en ont la possibilité. Ils recherchent aussi ce niveau d’éducation permise ailleurs.

Les commerciaux qui ont reçu une éducation européenne remportent une bonne part du gâteau de l’emploi au Mexique : la qualité de leur formation, couplée à leur autonomie intrinsèque forme une combinaison de talents très prisée. Un Mexicain, qui n’est jamais sorti de son pays, est très dépendant de son chef et ne prend pas autant d’initiatives qu’un Français par exemple, par éducation justement. Pour cette même raison, d’autres fonctions tous secteurs d’activité confondus, offrent des postes à responsabilités à des Européens principalement et notamment des Français !

Maîtrisez d’autres langues que l’espagnol et votre langue maternelle, valoriser vos compétences professionnelles, démarquez vous en tant qu’étranger, montrer vos qualités au travail et le Mexique pourrait bien vous dérouler le tapis rouge.

Alors, prêt(e) à plier bagages et à exprimer vos talents au Mexique ?

Pour aller plus loin et savoir si votre profil est recherché par les recruteurs au Mexique, les secteurs d’activités concernés, les fonctions auxquelles vous pourriez prétendre, un seul clic ICI. Votre future expatriation au Mexique, en toute connaissance de cause.
Si votre opinion est faite et que vous voulez vous expatrier, rencontrons-nous pour éviter de partir sur un coup de tête : prenez RDV pour votre séance gratuite !

Cet article vous a plu ? Partagez-le sur les réseaux sociaux si ce n’est déjà fait, merci 🙂 Et pour être incollable sur votre connaissance du Mexique, inscrivez-vous à la newsletter, pleine de tuyaux pour trouver un job en Amérique Latine, et d’autres conseils sur cette région du Monde ! C’est ICI.

Vous avez aimez ? Faites-le savoir grâce aux icônes ci-dessus, et partagez cet article à qui pourrait être intéressé et à qui vous voulez du bien !

Melanie Simon Raze
Mélanie est spécialiste de l'accompagnement professionnel des expatriés. Elle l’a été 4 fois en 12 ans, en Europe et en Amérique Latine, ayant endossé les 3 profils de salariée en mobilité internationale, conjointe expatriée, employée en contrat local, elle a 12 ans d’expériences professionnelles dans des groupes internationaux, à des postes de niveaux cadre et manager.
Fondatrice de la structure Expat2work, Coach carrière et en développement personnel, elle accompagne professionnellement les expatriés en Amérique Latine notamment, mais aussi dans d'autres pays, ses conseils pouvant s'y appliquer.
Reconnue pour son dynamisme, son professionnalisme et sa sympathie, elle vous guidera efficacement, jusqu'à l'atteinte de vos objectifs personnels et professionnels sur place.

Comment réussir votre expatriation ?

Rejoignez la communauté
des expats actifs
Restons interconnectés
et unis pour ne pas s'isoler !
  • Facebook
  • Linkedin
  • YouTube
  • Twitter

Accompagnement Expat2work